Voyage

Visite à Santa María del Mar à Barcelone

Dans le quartier de Ribera, entre les ruelles et les terrasses à peine visibles, la belle façade se dresse la basilique de Santa María del Mar.

Déjà au début du quatrième siècle, une nécropole chrétienne a été construite sous les fondations de l'actuelle église de Santa María del Mar les restes de Santa Eulàlia, ancien patron de la ville. Cette jeune fille d'à peine treize ans semblait avoir les tripes et un jour, elle se plaça devant le gouverneur romain dans le but de calmer sa colère contre le groupe naissant de chrétiens qui commençait à se répandre dans les murs de l'ancien Barcino. La punition pour une telle audace selon la légende était vraiment impitoyable et en dehors de gagner le titre de patron de la ville a également pris le nom de la rue Baixada de Santa Eulàlia dans le gothique, rappelez-vous comment les Romains l'ont mis dans un tonneau de verre brisé et l'ont jeté au même endroit.

Tout le monde sait que Santa Merçè est le saint patron de Barcelone, mais cela n'a pas toujours été le cas. Santa Eulália, la grande oubliée, était la patronne de la ville depuis l'époque romaine où les chrétiens étaient persécutés jusqu'au 18ème siècle, date à laquelle une peste de sauterelles ravagea les terres et les lieux furent confiés à Santa Merçè et miraculeusement renvoyée.

Portail de Santa María del Mar